OM: la drôle d’ambiance
Par Michel Allione

P as besoin d’être un grand « nez », comme disent les parfumeurs, pour sentir l’essence de malaise qui flotte sur La Commanderie depuis le début de la semaine.
Le centre d’entrainement Louis-Dreyfus ne ressemble pas encore à Fort-Knox, mais depuis lundi, les supporters n’y sont plus les bienvenus. « Une mesure décidée par la direction du club », s’empresse de dire Didier Deschamps qui ne voudrait pas qu’on lui colle ça-aussi- sur le dos. et d’ailleurs l’entraineur marseillais est de ceux qui s’arrêtent devant la grille où, patientent une dizaine d’inconditionnels, pour signer des autographes.
Mais pour l’essentiel, la mesure de huis-clos ne semble pas d’une grande utilité. Les associations de supporters marseillais boudent déjà leur équipe  pendant les matches, on les voit mal venir se masser derrière les grilles à l’entraînement.
A moins qu’en interne on craigne le retour à de vieilles et surtout violentes pratiques auxquelles quelques énergumènes ont eu recours dans l’histoire contemporaine de ce club. Mais là encore, le taux de probabilité est assez bas. Bien sûr on trouvera toujours quelques velléitaires pour justifier un pétage de plombs, et pas que de plomb d’ailleurs. Mais dans l’entourage du club on rappelle aussi que les lois anti-casseurs n’ont cessé de se renforcer ces dix dernières années, refroidissant les ardeurs des têtes les plus brulées.
Ce qui n’empêche pas les groupes de supporters d’afficher avec force leur ressentiment. Leur départ, en plein milieu de Bordeaux OM, la semaine dernière du stade Chaban-Delmas est une escalade supplémentaire, mais pas forcément la dernière. Aucun groupe ne fera le déplacement pour soutenir l’OM à Lorient. Et il en va de la grève comme du huis-clos. L’un comme l’autre ont été programmés « jusqu’à nouvel ordre »!
Quelques joueurs se lâchent

Mais le malaise est aussi sensible et même visible chez les joueurs. Depuis quelques jours, la sacrosainte solidarité du vestiaire, d’où parait-il rien ne doit sortir sous peine d’anathème, est publiquement mise à mal par quelques cadres de l’équipe. C’est Mathieu Valbuena qui vient nous expliquer que cette équipe ne sait plus faire peur à ses adversaires, qu’elle manque de caractère…
c’est encore Morgan Amalfitano qui envoie les pieds dans une interview à La Provence révélant au populo qu’il y a des tricheurs dans cette équipe, qu’on les connait, et qu’il faudrait s’en passer jusqu’à la fin de la saison, et s’appuyer sur le « noyau qui a envie de finir (la saison) avec honneur pour eux-même et pour le club »…
Le malaise, il est encore dans ce défilé de joueurs qui viennent l’un après l’autre affirmer le cœur sur la main qu’il souhaite rester à l’OM la saison prochaine, alors que la planète foot bruisse déjà du montant de leur futur transfert.
Le malaise il est enfin , et surtout pourrait-on dire- perceptible dans ce silence assourdissant de la direction du club qui semble avoir choisi comme stratégie de communication de laisser son entraîneur seul pour commenter les avis de tempête à chaque déferlante. sans doute pour annoncer un jour « qu’il a tout notre soutien » selon la formule consacrée.
Mais tout ça c’est une autre histoire dans ce milieu où l’on a pour habitude de prendre « match après match »!

Michel ALLIONE

 


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]