Fralib: une première victoire pour les salariés
Par Michel Allione

P our les salariés de Fralib, l’annonce d’une table ronde autour de l’avenir du site est plus qu’une lueur d’espoir. C’est une première victoire, pour ses103 salariés qui demandent depuis maintenant 605 jours que la direction d’Unilever accepte enfin une négociation qu’elle a toujours refusé.  » Pendant près de deux ans, le gouvernement Sarkozy Fillon et Bertrand a tout fait pour aider Unilever à fermer le site. En une dizaine de jour le vent a vraiment tourné », indique l’un des 103 travailleurs de Fralib. Pourtant, vendredi matin, les visages étaient encore tendus sur le site. On avait beau subodorer que la venue d’Arnaud Montebourg ne pouvait que présager d’une nette avancée du dossier, il n’y aura jamais d’explosion de joie, même quand le ministre annonce qu’Unilver est revenu à de meilleures intentions à leur égard. Il est vrai que les intentions  ne sont pas toujours suivies des faits. « Les golgoths – c’est ainsi qu’ils nomment les hommes de mains embauchés par la direction pour les déloger- tournent toujours. Et maintenant, ils suivent les épouses de certains d’entre nous pour les intimider… » nous expliquera l’un des leaders syndicaux.
N’empêche, ramener Unilever autour de la table, n’était pas une mince affaire. Et encore moins pour discuter reprise de l’activité et en premier lieu autour du projet de SCOP (société coopérative et participative) monté par les salariés eux-même. « Si Unilever s’assoit à la table de négociation, lâche Gérard Cazorla, le secrétaire du comité d’Etablissement, on va pouvoir commencer à travailler sérieusement ».

Au passage, il salue la promesse qu’Unilever ne touchera pas aux machines durant la négociation, plus encore que l’engagement du propriétaire de ne pas faire exécuter la mesure d’expulsion au 1er juin prise, à leur demande, par le TGI de Marseille. « Normal, me glisse un syndicaliste. Pour nous le plus important c’est les machines. Si on nous les enlève, sur quoi voulez vous qu’on appuie le projet? »
Arnaud Montebourg, le dit lui même, « tout n’est pas gagné », mais pour Gérard Cazorla, la porte qui vient de s’ouvrir n’est pas une simple lueur d’espoir. « C’est plus que cela. déjà avec la décision de MPM de préempter le foncer pour préserver toute solution de redémarrage de l’activité, c’est une première victoire ».

La table ronde aura à examiner deux plans de reprise, puisque Sibell, entreprise agroalimentaire locale a soumis le sien. Mais  les salariés veulent continuer de produire ce thé l’Eléphant qui fait la fierté de génération de travailleurs provençaux depuis le 19e siècle. Et Olivier Leberquier( délégué CGT)  est confiant sur la faisabilité du projet de SCOP: « Unilever produisait en moyenne 2800 tonnes ces dernières années. A partir de 1000 tonnes l’usine est rentable avec le même coût structurel. Avec Unilever on travaillait quatre mois pour amortir la totalité des coûts et les autres huit mois, on envoyait tout aux actionnaires. Nous, notre projet se passe des actionnaires… »!

Le médiateur nommé par le gouvernement, Michel Bentounsi, directeur départemental des entreprises, de la concurrence de la consommation du travail et de l’Emploi, a du pain sur la planche. Déjà Arnaud Montebourg lui a fixé rendez-vous pour dans un mois.

 

 


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]