Michel Vauzelle: Le FN nous a habitués à cette violence
Par Michel Allione

A l’issue de la séance plénière du conseil Régional qui s’est tenue vendredi 29 juin, Michel Vauzelle nous a accordé une interview dans laquelle il est revenu sur les incidents qui ont marqué le début de séance.

-Président, nous avons assisté à un début de séance un peu houleux, ce matin
-  C’est vrai que l’ordre du jour de cette séance, la première depuis les élections,  n’annonçait pas de grands problèmes, on l’a vu d’ailleurs ensuite où il n’y a pas eu d’explication particulière. Mais il m’était impossible de ne pas marquer que ce conseil se tenait dans un nouveau cadre politique au niveau national. C’est ce que j’ai fais remarquer  dans des termes mesurés, et ça a soulevé la colère, les injures, enfin, toutes les attitudes tout à fait inacceptables dont j’ai déjà été victime durant toute ma campagne électorale et que j’ai retrouvées avec  beaucoup de déplaisir dans la façon dont le Front national a réagi à mes propos. Le Front national nous a habitués à cette violence, dans les propos, dans l’attitude, ses injures, ses cris ses comportements qui amèneraient à suspendre normalement la séance… Par contre, il y a maintenant une partie de l’UMP et on l’a vu lors de la campagne électorale, une césure qui ne passe plus entre le Front national et l’UMP parti républicain et que je reconnais comme tel, mais qui passe à l’intérieur de l’UMP, comme on l’a vu dans la campagne dans ma circonscription, par exemple, où le candidat UMP s’est désisté avant le 1er tour pour la candidate FN. Il y a des personnes comme la maire d’Aix en Pce, le maire de Marseille qui ont montré que la frontière entre la droite et l’extrême-droite n’était plus tout à fait certaine. Ce qui laisse présager des changements de comportements.

-Est-ce que tout cela va vous pousser a être encore plus pugnace dans le combat pour la défense des valeurs républicaines ?

- Sans doute !  Le développement massif du FN, la place qu’il tient dans les média, le fait que des populations qui n’y auraient jamais pensé il y a 20 ans votent pour un parti banalisé. La crise et les changements de mentalité font qu’il y a maintenant et dans cette région notamment, une proportion inquiétante de la population qui vote FN sans peut-être bien réaliser que c’est un très grand danger pour les valeurs républicaines.

-Quelle est la solution ? Réussir une nouvelle politique ?

-La solution c’est de reconquérir des esprits qui sont trompés par le langage purement raciste et antisémite du FN et qui, étant eux-mêmes en proie à un certain désarroi, dans une situation de crise monétaire, sociale, morale… votent sans réfléchir davantage. C’est donc une reconquête de ses espaces citoyens qu’il faut faire. Et puis, face à la mondialisation, la construction ou plutôt la déconstruction de l’Europe, face aux difficultés qu’ont les gens, en particulier les jeunes, à trouver un travail, un logement, il y a beaucoup de raisons d’insécurité qui font que nous devons réfléchir ? Et c’est ce que je ferai moi, à l’Assemblée Nationale. Une réflexion sur une réforme en profondeur de la démocratie pour que par exemple la démocratie parlementaire soit plus démocratique, plus ouverte, qu’elle soit renforcée par la démocratie locale, et la démocratie participative, où tout un chacun qui a envie de dire quelque chose et de ne pas être méprisé puisse le dire. Ça demande un gros travail mais c’est à ce prix  que nous sauverons la démocratie moderne et que nous ferons reculer le Front national.


Un commentaire

  1. Gérard Legendre 1 juillet 2012 à 11 h 18 min #

    C’est pas un interview, c’est servir la question qui arrange et qui permet à l’interviewé une tribune complaisante.
    D’autres questions étaient possible comme :
    La frontière entre la gauche et l’extrême gauche n’a t elle jamais été certaine lorsqu’on entend votre discours altermondialiste répété depuis 20 ans ?

    ou encore :

    Lorsque vous soutenez les dirigeants des révolutions arabes qui dégénèrent, comme vous l’avez fait lors de vos voeux à la presse, êtes vous dans la défense des valeurs républicaines ?

    Le Front National met-il plus en danger la république que le communautarisme que vos subventions ou celles de vos élus encouragent ?

Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]