OM: la farce tranquille
OM: la farce tranquille
Par Michel Allione

 

Ayé ! jouez hautbois, sonnez crécelles, l’OM aurait enfin son entraineur ! Fini, les guéridons qui tournent, les boules de cristal en bois, enfin du solide. Un nom, un vrai. Et comme on dit dans toutes les bonnes cérémonies d’oscars, césars ou autres marcels, The winner is : …Elie Baup. Heu, enfin presque parce qu’à l’heure actuelle, on veut bien confirmer du côté du club que l’ancien coach de Bordeaux, St Etienne, Toulouse et Nantes  est bien dans la liste, mais on insiste bien sur le fait que rien n’est encore concrétisé. Aïe, l’imbroglio continue. Alors en attendant confirmation, peut-être, retour sur une reprise cousue de bout de ficelles.

Un rendez-vous fixé au 2  juillet. Sans les internationaux, ça c’était prévu.  Sans entraineur,  ça c’est déjà plus rare même si on commençait à le sentir venir.  Et sans journalistes, tenus à l’écart d’une information -de toute façon inexistante- et contraints de se transformer en paparazzi pour essayer de faire leur métier.

Le verrouillage, est sans doute la seule chose que l’OM fait bien en ce moment. Certains joueurs qui se sont laissé aller à marquer leur déception devant une politique de recrutement bien peu ambitieuse auraient pu vous le raconter. Mais ça, c’était avant qu’on ne les rappelle à leur devoir de réserve.

Mais pour le reste, la gestion de ce début de saison relèverait plutôt de la farce. Qui a raison entre un Deschamps qui  affirme avoir prévenu le club le 23 mai de sa volonté de partir ou la direction du club qui maintient jusqu’à la dernière minute « il sera là lundi » ? Faux-débat à l’heure où il nous faut seulement retenir que personne n’a su anticiper offrant une fois de plus l’OM en pâture aux « Guignols ».
Les joueurs qui ont repris sont partis en stage  à Crans Montana- Ah la Suisse pays du secret et pas seulement bancaire- sous  la houlette d’un Franck Passy qui n’était pas vraiment programmé pour ça. Et avec une équipe technique, Laurent Spinosi  et Christophe Manouvrier, sortis du loft par une direction qui avait forcément entériné sa mise à l’écart.

D’Antonetti  à Favre, les entraineurs voulus par l’OM se sont tous dérobés. Reste ceux qui ont fait pour l’essentiel eux-mêmes des offres de services. Fabrizio Ravanelli, par exemple, entraineur de la Juve, certes, mais de l’équipe des moins de 15. Claude Leroy dont la dernière apparition dans le championnat  français remonte à 2002. Elie Baup enfin qui vient de passer une troisième année sur les bancs de Canal+.  Et dans cette affaire la direction de l’OM semble bien moins se préoccuper des qualités –qui ne sont d’ailleurs pas en cause- des candidats que de leur appétit financier.

C’est sans doute le critère qui prévaudra. A au choix de l’heureux élu. Avec sa capacité à s’entendre avec José Anigo qui n’est pas vraiment le plus grand perdant de ce début de saison fantasque.

Elle a au moins le mérite de masquer que rien n’a bougé dans l’effectif pour l’instant. Il est vrai que si l’OM a décidé d’aller chercher ses recrues au même endroit que son entraineur, il va nous falloir un peu de temps pour remettre en forme Manu Petit,  Eric Di Meco, Bixente Lizarazu, Jean-Michel Larqué…

Enfin dans ce fatras, une information vous aura peut-être échappé : A cause des travaux au Vélodrome,  l’OM pourrait jouer son match de qualif pour l’Europaleague à Parsemain, le stade du FC Istres  qui évolue comme chacun sait en L2. Ça ne ferait vraiment marrer personne qu’on y voit une quelconque symbolique !

Ah, au fait, Baup, c’est fait!

 


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]