Di Grégorio : « je ne me suis jamais dopé, sauf si on m’a trompé »
Par Michel Allione

R émy Di Grégorio est sorti libre jeudi après-midi  du tribunal de Marseille. Après 48 heures de garde à vue, le cycliste marseillais a été mis en examen par la juge annaïck Le Goff pour « détention de procédé dopant sans justification médicale ».
Interpellé sur le parking de son hôtel à Bourg-en-Bresse lors du jour de repos du tour  de France le coureur de l’Equipe Cofidis faisait l’objet d’un « suivi » de la gendarmerie depuis le mois de juin 2011. Rémi Di Grégorio a été interpellé en compagnie d’un proche qui avait fait le trajet de Marseille en voiture pour lui livrer du matériel que les enquêteurs  n’ont pas encore pu analyser et des kits de transfusion.

En même temps les gendarmes de la section de recherche de Marseille interpelaient dans la cité phocéenne un naturopathe – médecine non conventionnelle, qui a avoué avoir  par deux fois pratiqué des injections d’ozone et un « enrichissement »  sanguin à l’ozone par transfusion et une perfusion de glucose». Au passage, ni l’ozone ni le glucose ne sont considéré comme produit dopant. Mais c’est la pratique qui est en cause. Le naturopathe a d’ailleurs été mis en examen pour « exercice illégal de la médecine avec récidive  » et pour « administration à un sportif de procédé interdit « . En l’occurrence la loi considère le procédé, illicite en l’absence d’une prescription médicale. C’est ce qui vaut aussi une inculpation à Rémy Di Grégorio, qui continue de clamer son innocence :  « je peux affirmer que je ne me suis jamais dopé, sauf si on m’a trompé » , devait-il déclarer à sa sortie du tribunal.

Di Grégorio a été libéré sous caution -30.000euros- et placé sous contrôle judiciaire avec interdiction de rencontrer tout personne qui pourrait être impliquée dans le dossier. Rappelons qu’il ne retournera pas sur le tour, puisque son équipe, Cofidis, l’a suspendu, à titre conservatoire. En revanche, la suspicion de bande organisée, un temps évoquée, à été levée : « Rien à ce stade de l’enquête ne permet de l’affirmer, explique Jacques Dallest, le Procureur Général de Marseille.

Le parquet attend désormais les résultats des analyses des produits saisis sur le parking de l’hôtel à Bourg en Bresse. « C’est sur qu’on y verra plus clair à ce moment-là », confirme le procureur.

Le colonel de gendarmerie Jacques Diacono parle lui de « zones d’ombres » : « Il y a dans les déclarations du coureur cycliste des choses qui ne nous paraissent pas cohérentes, quant on les confronte avec celle du deuxième individu », affirme le responsable de la section de recherche de Marseille. Les produits en questions n’étaient pas fourni par le naturopathe, mais acheté sur internet. Selon Di Grégorio, il s’agissait de vitamines et autres compléments alimentaires. Bref des produits que l’équipe médicale de Cofidis aurait pu lui fournir très officiellement qui expliquent mal un trajet Marseille-Bourg en Bresse en voiture pour en assurer la livraison…

Le naturopathe, un homme âgé de 75 ans a pignon sur rue dans la cité phocéenne. « Il semble même jouir d’un train de vie conséquent commente le procureur Dallest, puisque 26000 euros en liquide ont été saisi à son domicile ». Il a lui aussi été libéré après le paiement d’une caution fixée par le juge Le Goff à 50.000 euros.


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]