Tapie le re-retour…
Par Michel Allione

O n nous avait annoncé la fin du monde pour le 21 décembre. Mais décidément les prévisionnistes ont le nez creux côté cataclysme : la fin du monde est reportée …et Tapie est de retour. Ou plus exactement de re-retour puisque le « Nanard » n’en est pas à son coup d’essai. La dernière tentative, en 2001 n’est d’ailleurs pas restée dans les annales. Rappelé par Robert-Louis Dreyfus pour redorer le blason olympien, il était reparti sans éclat au terme d’une saison où l’OM avait arraché une médiocre 9e place.

A 69 ans Bernard Tapie nous refait donc un come back marseillais, cette fois dans le monde de la presse.

Les banques créancières du Groupe Hersant Média ont accepté mercredi l’offre conjointe des Bernard Tapie allié à la famille Hersant et qui permet à l’ancien patron de l’OM mettre la main sur les titres du Sud du groupe.

Dès le lendemain BT a entamé une « tournée des popotes marathon, », bien dans le style de l’homme Wonder : visite le matin dans les locaux de Nice Matin, et l’après-midi dans ceux de la Provence.

Que s’est-il dit rue Roger Salengro ? Bernard Tapie s’est éclipsé sans venir l’expliquer aux journalistes qui l’attendaient devant le siège de la Provence. Dans un premier temps c’est un porte parole du journal qui est venu annoncer que « Bernard Tapie réservait la primeur de ses intentions aux colonnes de la Provence ».

Un peu plus tard, le directeur des rédactions de la Provence acceptait d’en dire un peu plus : « Bernard Tapie nous a confirmé sa prise de participation dans le groupe Hersant dont il doit devenir le président du conseil de surveillance, indiquait Philippe Minard. Il nous a expliqué avec ses mots, sa passion, son envie et son amour de Marseille. Il nous a dit avec humour qu’il ne connaissait pas trop la presse, qu’il n’aimait pas forcément ça, mais qu’il était content d’être à Marseille ».

Selon Philippe Minard, Bernard Tapie devrait revenir en janvier avec l’idée de mettre en œuvre « une charte d’attitude pour tous les journalistes du groupe qui seraient surveillés par quelqu’un d’extérieur pour que nous soyons d’abord des citoyens ». Toujours selon le directeur des rédactions de la Provence Bernard Tapie a rappelé que « notre travail premier était de s’attarder au fait et rien qu’au fait ».

Un rappel qui n’a pas manqué d’inquiéter les journalistes dont certains ont travaillé sous la devise de Beaumarchais : « les faits sont sacrés, les commentaires sont libres ».


« On est très impatients, réagissait pour sa part Serge Mercier, délégué SNJ de la rédaction que Messieurs Tapie et Hersant viennent rencontrer les représentants du personnel pour qu’ils viennent nous présenter des projets parce qu’aujourd’hui c’est vraiment très flou. J’espère qu’il (Bernard Tapie) va aimer la presse. Il vient d’acheter un groupe de presse et il va falloir qu’il aime les salariés qui y travaillent et qu’il nous montre qu’il a des projets pour avancer avec nous ».

Et la politique dans tout ça…

Si l’on en croit nos confrères de Libération, Bernard Tapie aurait pris un engagement ferme auprès de Philippe Hersant : celui de céder ses parts du groupe à une œuvre caritative s’il décidait d’être candidat à une élection.

N’empêche que le fantasme d’un retour sur cette scène-là aussi  a immédiatement traversé l’imaginaire marseillais.

« Tapie ne cache plus sa stratégie: reprendre pied à Marseille et se replacer au centre du jeu, puis en profiter pour se lancer dans des manœuvres électorales », estime le député socialiste Patrick Mennucci.

« En politique, quand on dit jamais, ça veut dire pas pour l’instant, alors je m’attends à tout », philosophe Jean Claude Gaudin.

Enfin pour Sébastien Barles (EELV), « l’alliance Hersant-Tapie « nous rapproche un peu plus de l’Italie berlusconiste où affairisme, contrôle de la presse, ambition personnelle et argent-roi se mélangent dans un cocktail mettant en péril notre démocratie ».

 

 

 

 

 


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]