Métropole: Vauzelle veut un rôle de chef de file pour la Région
Par Michel Allione

U n an à peine, et pourtant la différence est sensible. Entre les vœux à la presse 2012 et 2013, le ton du président de la Région Paca a changé. Le Michel Vauzelle qui nous annonçait hier un budget de résistance aux dégâts de la politique sarkozienne vient aujourd’hui prôner un budget de combat pour « accompagner le changement » en PACA. Certes, la présidentielle a offert à Michel Vauzelle de participer une majorité qu’il n’avait connu cette dernière décennie qu’au sein de son hémicycle, entouré, de maires UMP, de Marseille à Nice en passant par Aix ou Avignon.    Mais ce qui a le plus changé, selon Michel Vauzelle c’est « cette opportunité très importante pour notre Région d’être en coïncidence avec un gouvernement de gauche ». Et pour illustrer son propos rappellera que lorsqu’il a été reçu par François Hollande, « ça faisait 10ans que (le Président de PACA)  n’avait pas rencontré un président de la République ».

Bien sûr, il lui arrive de surjouer un peu les différences de valeurs entre la gauche et la droite. Il n’hésite pas même à vilipender cette société ultralibérale dans laquelle un patron d’entreprise peut rencontrer le président de la République un jour et ne pas tenir compte de son avis le lendemain.

Mais dans l’ensemble, il ressort toujours la machine à arrondir les angles à bon escient.

Pour esquiver, par exemple, la question sur Bernard Tapie, incontournable devant un parterre de journalistes. « Je regarde tout ce qui se passe dans la presse au niveau national, au niveau international. Je n’ai pas à en dire davantage. C’est sans doute pour ça que Bernard Tapie m’a traité de faux-cul dans les colonnes de La Provence. Mais il gère ses affaires comme il l’entend. Nous sommes dans une société de culture ultralibérale ». Un peu plus tôt, il avait rendu hommage aux journalistes : « votre métier est particulièrement difficile aujourd’hui mais plus que jamais essentiel à la démocratie. La Région, tant que j’en serai le président ne sera pas insensible aux problèmes que la presse et la liberté de la presse peuvent connaître ».

Pour le reste, Michel Vauzelle manifeste une volonté, participer au combat pour l’emploi au travers des contrats d’avenir « c’est un beau mot et une belle réalité affirme-t-il. Nous porterons nos efforts sur la qualification professionnelle de ces emplois car c’est un domaine de grande compétence de notre Région ».

Il exprime aussi une inquiétude : voir la Région jouer un rôle majeur dans la nouvelle organisation politique et en particulier  dans l’avenir métropolitain de Marseille : « Il n’y a pas de grande région sans grande capitale et nous avons la chance nous de compter deux grandes métropoles sur notre territoire. Le texte de la loi devra à mon sen avoir le rôle de chef de file » de ce projet de Métropole. Michel Vauzelle en est persuadé nul n’est plus légitime pour faire des choix impliquant le territoire entre Nice et Marseille ou pour combattre la spéculation immobilière qui menace déjà tant la côte méditerranéenne que l’intérieur des terres de Provence.

Voilà en tout cas une revendication qui ne fera pas forcément plaisir à tout le monde dans le propre camp de Michel Vauzelle…

 


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]