Marseille : de l’emploi et de l’aide alimentaire
Par Michel Allione

E n marge de la visite de Marie-Arlette Carlotti, ministre délgué à la lutte contre l’exclusion, nous avons voulu faire un focus sur l’association La Banaste de Marianne, une petite structure qui a ses locaux en plein du Marché d’intérêt national des Arnavaux. Sur 100 m2, ici, on trie ce que la grande distribution ne veut pas en fruit et légume, parce que non conforme aux standards de la vente. Dans un coin, des clémentines corses attendent leur tour dans une immense cagette. Certaines sont plus petites que la norme, d’autres exhibent quelques points noirs disgracieux. Pourtant toutes ces clémentines sont propre à la consommation. Avec leurs mains, une équipe de 4 personnes vont s’affairer à trier les immangeables du reste de la cagette. Le produit du travail sera redistribué aux associations caritatives, aux restos du coeur ou trouvera place sur les étals des épiceries solidaires. Car La Banaste de Marianne fait partie de A.N.D.E.S, l’association nationale des épiceries solidaires. Son président Jérôme Bonaldi (oui oui le journaliste) met toute sa bonne humeur et tout son poids médiatique pour que l’inititative d’ANDES ne reste pas lettre morte.

Il tente de convaincre les grossistes du coin de leur donner les « rebuts » au lieu de les jeter. Et visiblement, il trouve un certain écho au MIN des Arnavaux. Clémentines, tomates cerises, patates, oignons, oranges, ces fruits et ces légumes ont été donnés et, après le tri, vont trouver une nouvelle vie et nouvelle vocation: alimenter les plus démunis, ceux-là même qui souffrent de ne pas manger 5 fruits et légumes par jour. Quand on sait que l’obésité touche les populations les plus pauvres…

La Banaste de Marianne est aussi un chantier pour l’insertion professionnelle. Ceux qui travaillent ici étaient tous en rupture avec le monde du travail. Chômeur de longue durée ou jeune sans formation et donc sans espoir d’embauche, ils trouvent à la Banaste l’opportunité de se former en plein coeur d’un bassin d’emploi, celui du MIN des Arnavaux. Certains passent le permis poids lourds pour répondre aux attentes de futurs employeurs, d’autres passent leur maitrise en maniement de chariot élévateur. Ouverte en novembre 2010, la Banaste de Marianne a permis à 70% de ses pensionnaires de trouver du travail et 178 tonnes de produits ont été livrés. « Utile et malin » nous dit Bonaldi qui, en bon journaliste, a le sens de la formule.

Les coordonnées de La Banaste de Marianne:

MIN des Arnavaux

Avenue du Marché National – 13323 Marseille Cedex 14

Téléphone: 0484268154


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]