PS 13 : les militants au milieu du gué
PS 13 : les militants au milieu du guéPS 13 : les militants au milieu du gué
Par Michel Allione

L es opposants au système Guérini ont obtenu la mise sous tutelle de la fédération des Bouches du Rhône. Début d’une nouvelle ère ou nouveau round ?
La demande n’était pas nouvelle. Elle avait déjà été évoquée en 2011 mais à l’époque Martine Aubry n’avait pas donné suite.

Mais mardi soir, c’est finalement Harlem Désir qui a demandé au conseil national du PS la mise sous tutelle de la fédération socialiste des Bouches du Rhône. A un an des Municipales, les mises en examen de Jean Noel Guérini, de Jean David Ciot, le « patron » de la fédération, le procès qui risque de mener Sylvie Andrieux à une peine d’inéligibilité de cinq ans ont entre autres choses amené la direction nationale du PS à trancher. «Les citoyens comme les militants socialistes des Bouches-du-Rhône attendent une gauche en ordre de marche pour les élections municipales. Ils ont droit à l’organisation de primaires irréprochables, en toute transparence et en toute équité», indique le communiqué publié à l’issue du conseil national.
Depuis des semaines, les opposants au  système Guérini répétaient leur inquiétude d’une primaire ficelée d’avance et qui pouvait faire craindre que l’engouement connu pour la désignation du candidat socialiste à la présidentielle ne se renouvelle pas dans ces conditions.

Mais au fond, c’est peut-être bien Michel Pezet qui a fait pencher la balance en stigmatisant l’attitude de la direction fédérale contre la métropolisation de Marseille appelée de ses vœux par Jean Marc Ayrault et François Hollande. En soulevant le casus belli, Michel Pezet  a sans doute fait tombé les dernières réticences  d’Harlem désir. Attaqué sur tous les fronts malmené dans les sondages, le gouvernement ne peut se payer le luxe d’une fronde interne.

Mardi soir c’est par une petite phrase sur son compte Twitter que Michel Pezet a réagi : « Je suis heureux et fier, y indique l’ancien député, que le PS soit allé dans le sens de la proposition que je lui avais soumise il y a quelques jours”. Autant dire que pour hisser le grand pavois, on attendra des jours meilleurs.

Nathalie Pigamo, candidate au poste de 1er secrétaire contre Jean David Ciot, fait elle aussi dans la sobriété en évoquant un  « premier pas en avant doit nous permettre d’assainir enfin la situation de la fédération et d’écrire une nouvelle page du Parti Socialiste des Bouches du Rhône pour et avec ses militants ».

Patrick Mennucci lui même en fait à peine plus, même s’il évoque « la fin d’une histoire » : « Ce soir on peut tout de même dire, indique le député maire des1-7, que Jean Noel Guérini a perdu beaucoup de son influence sur la fédération. »

Dans aller aussi loin, Joel Canicave, autre candidat « malheureux » à la direction de la fédération en convient : « c’est le début de quelque chose de différent. Et maintenant il y a une volonté clairement affirmée de la direction nationale. Si cela ramène la sérénité, tout le monde sera gagnant »…

C’est sans doute ce que veut dire Marie Arlette Carlotti quand elle parle de « service rendu aux militants« . Pour la ministre

Le PS donne là « un beau signe » : « c’est un beau signe de transparence que de mettre de l’ordre dans sa propre maison« , indique-t-elle dans un communiqué. Certains regretteront peut-être juste qu’on ait attendu que la maison soit en « bordel »…

N’allez pas croire non plus que tous les élus et dirigeants socialistes du département affichent la même satisfaction. Eugène caselli, par exemple, qui avait fini par apporter son soutien à Jean david Ciot s’est contenté d’un communiqué dans lequel il se dit « triste pour les militants » avant de rappeler que ça n’entamait pas sa détermination à être candidat.

Plus alambiqué en revanche le long communiqué de Christophe Masse, président du groupe socialiste à la mairie de Marseille. « Est ce qu’un militant du parti socialiste peut être satisfait quand sa maison est placée sous tutelle ?, interroge celui qu’on considère comme un fidèle de Jean Noel Guérini, la réponse est évidemment non ! » Et tout en félicitant Jean David Ciot pour « le travail  de rénovation qu’il a accompli », Christophe Masse appelle au rassemblement des socialistes pour avancer  dans « l’unité le respect et la transparence  (…) pour gagner à Aix comme à Marseille».

Difficile de prévoir désormais la suite des évènements. D’ici une quinzaine de jours, la direction nationale du PS devrait donner mandat à Jean Pierre Mignard de réfléchir à l’organisation des primaires à Marseille. On notera u passage que l’avocat est sans doute le seul à faire l’unanimité à Marseille puisqu’il avait déjà été désigné par l’ancienne direction fédérale.

Pas de réaction mardi soir de Jean Noel Guérini dont l’ombre n’a pas fini de roder dans les couloirs de la fédération du PS. Quant à Jean David Ciot, il ne cachait pas son amertume. Interrogé chez nos confrères de Marsactu il donnait le ton du climat qui pourrait bien régner ces prochaines semaines dans le parti de la majorité : « Je suis très déçu de la manière dont ça se passe, indique t-il. On ne demande même pas au premier secrétaire de venir s’expliquer devant le bureau national. Harlem Désir m’a appelé seulement cinq minutes avant la réunion. Il a rencontré Jean-Marc Ayrault aujourd’hui : je n’ose pas croire que ce soit lié », avant d’ajouter, à l’intention de Marie Arlette Carlotti : « Je n’ose croire qu’on puisse aller chercher ses ordres à l’Élysée. En tout cas, mieux vaut être ministre que député ». Bref, on a plutôt l’impression aujourd’hui que les socialistes du département sont au milieu du gué.A suivre …


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]