Dock des suds : Elle est « Babel » la vie ?
Dock des suds : Elle est « Babel » la vie ?Dock des suds : Elle est « Babel » la vie ?
Par Céd. Cop.

N ouvelle édition haute en couleur et riche en propositions pour le festival consacré aux musiques du Monde. Aussi bien économique par son marché, qu’artistique, avec la venue d’artistes internationaux ou locaux, ce cru « capital » brasse plus que jamais les genres et les disciplines. Le point en compagnie de Bernard Aubert, co-directeur artistique de la manifestation (qui se déroule du 21 au 23 mars au Dock des Suds)

-Marseille-Provence 2013 démarre-t-il finalement avec Babel Med ?

Il faut le dire simplement. C’est vrai que Marseille 2013 prend une dimension internationale avec nous, même si on l’avait programmé pas mal de temps avant. Le Babel Med Music c’est 56 pays au plan de la programmation musicale, c’est 110 pays qui se déplacent en tant que délégation. Et puisqu’on collabore avec MP2013,  une dimension qui lui manquait peut-être

- D’autant que Babel Med fait un pont entre musique et économie…

Babel Med n’est pas qu’un festival, c’est aussi des rencontres économiques. Il y a aussi tout un tas de choses qui se déroulent autour de la manifestation, des délégations, des partenaires institutionnels, pour cette édition on annonce la visite de trois ministres… Il y a tout un tas de gens autour de Babel Med qui viennent travailler et commercer. Ça c’est dans la journée et le soir on va écouter des groupes qui sont programmés ici mais ont envie aussi de tourner dans le monde entier. Cette dimension internationale vient se rajouter à MP2013 et ça rentre complètement dans leur volonté.

- En cette année capitale culturelle, attendez vous un public important venu d’ailleurs ?

Babel Med, c’est environ 15000 spectateurs à chaque édition qui viennent écouter des groupes que pour l’essentiel ils ne connaissent pas même si certains ont rang de star dans leur pays. Cette année on s’aperçoit qu’en plus du public habituel, assez régional aux caractéristiques plutôt pointues, il y a un engouement nouveau. On va attirer un public beaucoup plus large et en particulier des gens qui vont parler de Marseille capitale culturelle européenne dans leur pays d’origine. Il y aura par exemple quelque chose comme 400 directeurs artistiques qui la plupart du temps sont aussi des acteurs importants de la vie culturelle. Ces gens là vont parler de MP 2013 et Babel Med va servir de tremplin pour attirer un public beaucoup plus large à Marseille

C’était important pour vous de participer à cette promotion ?

Balbel Med Music est parfait pour cette promotion. Toute la presse européenne est là, il y a les 400 directeurs artistiques de festivals dont je parlais précédemment, il y a environ 1500 professionnels venus de tous les pays du monde… tous vont parler de Marseille capitale culturelle européenne et ça vaut largement une campagne de communication.

-Et les artistes locaux, dans tout ça ?

Les artistes locaux, et c’est une originalité de cette année, vont participer à une initiative avec MP 2013 qui s’appelle Watt. Donc on fait une quatrième scène. Il y aura des gens comme Imothep, Watcha Clan, Rassegna… qui vont travailler avec des musiciens venus d’ailleurs, algériens, marocains, canadiens, new-yorkais et qui vont nous livrer des créations les trois soirs.

Et puis nous avons aussi comme chaque année une programmation de trois ou quatre groupes régionaux. L’intérêt c’est aussi que dans la journée, les groupes marseillais rencontrent des producteurs des tourneurs etc.

Babel Med a-t-il pour mission aussi de favoriser les rencontres artistiques.

Quand je serai très vieux et que je ferai l’histoire de Babel Med, on s’apercevra que la création artistique aura été importante dans la manifestation et ça, on en est très heureux, d’autant que ça se développe en dehors de nous. Nous on met sur pied la coquille et dans cette coquille, il se passe énormément de choses, la journée comme le soir.

- Dites nous en un peu plus sur ce projet Watt

C’est un projet qui veut un croisement organisé en partenariat avec MP2013 avec des Dj’s marocains, égyptiens, new-yorkais, et marseillais. Tous ces gens là travaillent ensemble, créent ensemble pour l’occasion et puis, on va essayer de les faire tourner, parce que c’est ça l’intérêt de Babel Med

- Trois jours de programmation, est ce que ça ne fait pas un peu juste ?

On aimerait bien que ça dure une semaine, mais je ne sais pas si les finances suivraient. Donc pourquoi pas en 2014, quand on reprendra un peu les rênes de l’histoire créer un babel Med Music qui durerait plus d’une semaine. Aujourd’hui on en est à 1200 propositions de groupes et continue d’en recevoir. On fait une première sélection et ion a ensuite un petit jury qui se réunit pour trancher. Le fait de payer les musiciens qui se produisent nous permet de faire un choix totalement indépendant. Et à l’arrivée, il reste 30 groupes. Mais on pourrait largement atteindre une programmation de 200 groupes de grande qualité. Il faut venir avec des oreilles curieuses à Babel Med Music. Ce n’est pas un festival comme les autres, c’est un peu le pendant des Transmusicales de Rennes.

- Avez-vous déjà votre coup de cœur 2013 ?

J’en ai même deux : Vinicio Capossela, l’Italien,  qui est un fou furieux , une vraie star chez lui, et Hoba-hoba Spirit, le groupe de rock marocain du moment, en plein boum, il remplit des stades au Maroc. On en parle peu ici mais vraiment il faut venir les écouter !


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]