Marie-Arlette Carlotti prête pour Marseille
Par Michel Allione

C e n’était pas vraiment une surprise, depuis plusieurs mois déjà tous les observateurs de la vie politique marseillaise spéculaient sur le jour où Marie Arlette Carlotti ferait acte de candidature à la mairie de Marseille. Son positionnement dans l’équipe de campagne de François Hollande, puis sa nomination dans le gouvernement de Jean Marc Ayrault laissait déjà entrevoir qu’en haut-lieu on n’y était pas hostile… C’est fait, Jeudi en fin d’après-midi, le dos bien calé sur le Vieux port, MAC a mis toute la solennité nécessaire dans le ton pour dire aux Marseillais : « Je suis prête !»
« Je veux que 2014 soit un grand rendez-vous pour Marseille, annonce-t-elle aux militants rassemblés sur la terrasse du Club House, celui du sursaut du rebond d’un nouvel effort ».
D’une main elle brandit son livre « Marseille Ma Capitale ». De l’autre elle martèle les idées forces de sa candidature. A commencer par sa volonté de sonner le glas du clientélisme : « les affaires ça suffit et je ne travaillerait qu’avec des élus irréprochables »
Le reste de son crédo tient pour l’instant en quelques têtes de chapitres qui demandent à être étoffées au cours de la campagne :
-La promotion d’une  nouvelle génération politique mêlant parité, diversité, élus d’expérience et et personnalités compétentes
- La fin de l’incivisme marseillais avec cette conviction : « on peut garder notre caractère rebelle et avoir un comportement civique »
- Le combat pour stopper le déclin économique de la ville, en s’appuyant sur le projet métropolitain sur lequel travaille le gouvernement Ayrault
_ une lutte sans merci  contre la violence dont souffre Marseille. A ce propos elle lance même un appel à l’ensemble des élus marseillais – « candidats ou pas aux municipales »- pour qu’ils s’engagent « sur un pacte contre l’insécurité » parce que « l’enjeu sécuritaire ne doit pas enflammer les municipales. Ce serait irresponsable et ça ne profiterait qu’aux populistes et aux voyous ».
Rien dans sa déclaration sur l’actualité marseillaise et la mise sous tutelle de la fédération socialiste des bouches du Rhône. Plus tard, elle s’en explique : « je ne suis pas candidate à diriger la fédération, je suis candidate à la Mairie de Marseille »… Quant à l’avenir, sans le dire de façon aussi abrupte, on ne la sent pas très favorable à l’organisation des primaires. « Regardez comment ça se passe à Paris. Certes il y avait moins de candidatures mais ils sont parvenus à se rassembler derrière la candidate qui leur semblait la mieux placée » et pour ceux qui ont besoin d’un point sur le i, elle rajoute « il ne me semble pas que je soins la moins bien placée ». Et en coulisse, nombre de militants s’inquiète toujours, malgré la mise sous tutelle nationale d’une réelle transparence des primaires. D’autant qu’on peut s’attendre à une fréquentation bien moins importante que lors des présidentielles.
En attendant la décision nationale la campagne pourrait bien s’intensifier au regard de la pléthore de candidats de la majorité présidentielle. Mais pour ça aussi, Marie Arlette Carlotti semble prête.


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]