Marseille : Lourde condamnation pour Sylvie Andrieux
Marseille : Lourde condamnation pour Sylvie Andrieux
Par Michel Allione

Les juges de la sixième chambre du tribunal correctionnel de Marseille ont condamné mercredi Sylvie Andrieux à un an de prison ferme, deux ans avec sursis 100 000 euros d’amende et cinq ans d’inéligibilité  pour « détournement de fonds publics par dépositaire de l’autorité publique ».

Sur les 21 autres prévenus dans cette affaire, deux ont été relaxés Les autres ont été condamné à des peines allant de six mois avec sursis à trente mois ferme. Ils ont en outre été condamnés à verser une somme  de 716.000 euros environ de dommages et intérêts au Conseil Régional PACA qui s’était porté partie civile.

La députée des Bouches du Rhône, absente au moment de la lecture du délibéré a fait savoir par l’intermédiaire de ses avocats qu’elle faisait appel du jugement ce qui aura pour conséquence d’en suspendre les effets.

Dès l’annonce du verdict, les réactions n’ont pas manquée, en particulier dans le propre camp de Sylvie Andrieux. Ainsi, Bruno Le Roux, président du groupe socialiste à l’Assemblée réclamait que Sylvie Andrieux « se mette en retrait du Groupe lors d’une interview sur France Info. Propos prolongés par le secrétaire national du PS : Harlem Désir souhaitait que la députée des Bouches du Rhône se mette « en congé du parti le temps de la procédure en appel ».

Sylvie Andrieux y a d’ailleurs répondu dans un communiqué publié en fin de matinée : « Je prends acte, dit elle, d’une décision injuste (…) Je n’ai commis aucun des faits qui me sont reprochés et je vais consacrer toute mon énergie  à en faire la démonstration devant le cour d’Appel (…) Dans un soucis de clarté, je ne m’impliquerai pas dans le débat électoral local jusqu’à ce que mon innocence ait été reconnue ».

Sylvie Andrieux soutient depuis le début la candidature d’Eugène Caselli et elle était présente au premier meeting de campagne du président de MPM.

Réactions aussi à Marseille où Christophe Masse a pris acte de la décision du tribunal correctionnel : « Cette sentence particulièrement  sévère, supérieure à celle demandée dans son réquisitoire par le Procureur, fait remarquer le président du groupe socialiste à la Mairie de Marseille, ne peut faire l’objet d’aucune discussion, d’aucun commentaire, quant au devoir d’exemplarité qui doit, en toute circonstance animer les acteurs locaux ». Et de rajouter : « Sans préjuger de la condamnation finale, Sylvie Andrieux ayant déjà fait appel de cette condamnation, je note que dans un soucis de clarté, elle a indiqué ne pas souhaiter s’impliquer dans le débat électoral local durant cette procédure d’appel ».

De leur côté les communistes des Bouches du Rhône dénoncent le clientélisme comme « une pratique politique qui doit être combattue et démasquée, car elle soustrait de l’argent à l’intérêt général, porte atteinte à la dignité populaire, accrédite la loi du fric facile et la violence qui l’accompagne ». le PCF 13 rappelle sa proposition d’une commission de contrôle de l’utilisation des fonds publics ».

Enfin à droite, c’est Thierry Mariani, président du groupe UMP à la Région qui a réagi pour mettre en cause l’Exécutif régional Nous sommes (…) très étonnés , écrit-il dans un communiqué, que seule une Vice-Présidente soit condamnée dans cette affaire qui a forcément fait appel à de nombreux dysfonctionnements, laxismes, sinon complicités de la part de l’Exécutif Régional ».


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]