Contentieux Carlotti/Mauro: c’est le juge qui décidera
Contentieux Carlotti/Mauro: c’est le juge qui décidera
Par Michel Allione

Une tempête dans un verre d’eau. Le contentieux entre le restaurateur marseillais Alfred Mauro et Marie-Arlette Carlotti fait figure d’affaire montée en épingle. Rappelons les faits. Invitée à venir parler de son livre « Marseille ma capitale » au Don Corléone, les restaurant littéraire d’Alfred Mauro, la ministre Carlotti, candidate déclarée aux élections municipales de Marseille, n’a pu aller jusqu’au bout de son repas et de ses propos. Entre deux bouchées, deux personnes, venues assister à cette rencontre, en viennent presque au mains. Ils se disputent à propos du mariage pour tous. L’un des individus répond par un jet de lacrymogène. Rapidement, l’agent de sécurité de la Ministre exfiltre Carlotti. L’atmosphère dans le restaurant est irrespirable. Les gens évacuent les lieux. Alfred Mauro fait la note de la soirée: 1120 euros et souhaite que Marie-Arlette Carlotti règle la note. Le restaurateur est furieux. Sur son espace Médiapart, Alfred Mauro parle de grivèlerie alimentaire, autrement dit du vol pur et simple.

Pour la candidate, il n’est pas question de payer plus que prévu, c’est-à-dire les repas de ses collaborateurs directs. Son entourage assure qu’elle ne souhaite pas payer pour les gens qui se sont inscrits pour ce repas car ce ne sont pas ses invitées. Dans son communiqué de presse avant la rencontre au Don Corléone, rien n’indique que Carlotti paye les repas. Ses proches conseillers estiment que le coup est monté pour jeter le discrédit sur Carlotti. La candidate socialiste a donc déposé plainte pour dénonciation calomnieuse et tentative d’escroquerie. Son avocat indique : « J’ai été mandaté par ma cliente, Marie-Arlette Carlotti, dans l’affaire qui l’oppose à Monsieur Alfred Mauro, propriétaire et exploitant du restaurant Don Corleone. 
Je viens de déposer plainte en son nom pour dénonciation calomnieuse. Ma cliente consigne ce jour la somme de 1120€ auprès de la CARSAM, jusqu’à l’issue de la procédure judiciaire.
Sûre de son bon droit, Madame Carlotti reversera la totalité de cette somme, ainsi que les dommages et intérêts qu’elle obtiendra, à une association marseillaise d’aide alimentaire aux plus démunis, lorsque la justice lui aura donné raison.
Ainsi, pour ma cliente, le débat sur sa probité est clos.
Elle dénonce la tentative de déstabilisation menée à son encontre par tous ceux qui s’opposent au changement à Marseille. Elle ne se laissera ni abuser, ni détourner de son combat pour une nouvelle gouvernance. »

De son côté, Alfred Mauro multiplie les communiqués sur son espace public Mediapart. Le restaurateur a ainsi écrit à Jean-Marc Ayrault, le Premier Ministre, pour demander à être remboursé. Il indique que « Contrairement à ce que Madame la ministre voudrait faire croire, il n’y a aucune volonté  de nuire sur le plan politique à Madame Carlotti« . Et le patron du Don Corleone de s’en remettre aux promesses de « Nathalie PIGZAMO » (sic), autrement dit Nathalie Pigamo porte-parole de Marie-Arlette Carlotti, de payer l’addition. Alfred Mauro parle aussi de « pagnolades ». Mauro et Carlotti sont sûrs de leur bon droit. Ce sera donc au tribunal de décider.


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]