Marseille : le Front de gauche quasiment prêt pour les municipales
Par Michel Allione

D ans un champ médiatique surchargé par la bataille des primaires au PS, les petites phrases savamment distillées Jean Claude Gaudin et ses proches, et le spectre ardemment agité  d’un front national dopé par l’insécurité, difficile d’exister pour les autres composantes de la vie politique marseillaise.

Au Front de Gauche, on avait choisi une autre voie : celle de favoriser l’irruption citoyenne, pour reprendre une formule qui leur est chère, dans le débat politique marseillais. Pas d’homme (ou de femme) providentiel, pas de programme établi par décret, mais bel et bien une évaluation en direct des besoins de la cité phocéenne qui doit déboucher sur un programme. Depuis plusieurs mois déjà, les partis du front de gauche avaient tenu des assemblées thématiques, ce week-end dans la salle des lices à Endoume, il s’agissait finaliser le contenu de ses réunions. Avec une volonté, s’appuyer sur les atouts naturels, la population elle-même, et les atouts économiques de cette ville qui ne peuvent se limiter à faire le bonheur des tour opérateurs et des compagnies de croisiéristes.

L’emploi, évidemment, la sécurité, bien sûr, mais au delà, les questions de logement, de transport, d’environnement, de qualité de vie, se sont retrouvées au cœur d’un débat parfois fouillis, souvent fouillé.

Il y avait là les militants des partis composant le Front de Gauche, les convaincus, venus porter leur pierre à l’édifice, les curieux, avide de trouver des raisons de continuer à espérer dans la politique. Ainsi des représentantes du collectif du 1er juin, initié par des femmes issues des quartiers populaires de Marseille et qui ont élaboré  un plan d’urgence   pour sauver les quartiers populaires et l’image de Marseille. Elles noteront d’ailleurs que l’essentiel de leurs 23 propositions ont été reprises par le front de Gauche

Ainsi encore, des représentants  des signataires d’un appel pour  un « sursaut démocratique  pour Marseille», prolongement du collectif des Gabians et qui regroupe nombre de déçus de la gauche.

Reste la question logique : un programme pour quoi faire.

Même si le Front de gauche devra attendre que les communistes marseillais se prononcent sur la question, l’idée d’une liste propre fait son chemin. « Je réfute l’idée d’autonomie, indiquera dans son intervention Jean Marc Coppola, le chef de file des communistes marseillais.   Ce que nous sommes en train de construire c’est une dynamique de rassemblement Je vous propose de lancer un appel aux habitants. Rassemblons-nous pour agir dès maintenant ! Il n’y a pas de spontanéité, il y a besoin d’organisation pour bousculer les scénarios préétablis. Nous voulons porter la voix des sans-voix nous voulons mettre en mouvement tous ceux qui veulent que leur ville change. Rassemblons-nous pour aller arracher ce pouvoir et le rendre aux habitants, c’est notre conception de la démocratie. » .

Si c’est pas un discours de campagne, ça y ressemble !


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]