Marseille : réactions après les incidents à MPM
Par Michel Allione

C omme on pouvait s’en douter, les réactions n’ont pas manqué après l’incident qui a entrainé vendredi le report de la séance plénière de MPM.

« Je suis scandalisé, indique dans un communiqué Jean Claude Gaudin, le sénateur-maire de Marseille, il est infiniment choquant que le candidat choisi par le Parti Socialiste pour le représenter aux prochaines élections municipales puisse tenir des propos racistes au sein d’une assemblée élue.
Celui qui prétend aux fonctions de Maire devrait savoir qu’il faut en permanence faire preuve de retenue et oeuvrer continuellement au rassemblement des Marseillais et non à leur division ou leur exclusion. »

Scandalisée aussi, Nora Preziosi, adjointe au maire de Marseille et conseiilère régionale UMP  qui demande la démission de Patrick Mennucci.

Au PS, Marie Arlette Carlotti a presque immédiatement réagi par un communiqué dans lequel elle appelle les élus Marseillais a faire preuve de responsabilité

Comme souvent, écrit-elle, les débats politiques à Marseille sont vifs et passionnés. L’invective, l’outrance et la caricature y prennent hélas aujourd’hui beaucoup trop de place et décrédibilisent la parole politique. Ne laissons pas la défiance et la suspicion s’installer, terreau fertile aux thèses du Front National qui se prend à rêver d’être l’arbitre du Conseil Municipal en mars prochain ».
Tout en condamnant les propos de Patrick Mennucci, Christophe Masse stigmatise l’attitude du groupe UMP : « Sacrée pirouette opérée par les élus de droite qui tentent de diviser le Parti socialiste pour sauver leur fin de règne. Bruno Gilles s’est saisi d’un piège afin d’offrir un nouveau spectacle pitoyable de la politique politicienne comme sa majorité nous la sert depuis trop longtemps ». Idem pour Christophe Madrolle (Modem) qui regrette la décision du groupe UMP ui a entrainé le report de la séance : « « Prendre prétexte d’une erreur de langage, certes déplorable, de Patrick Mennucci pour politiser une question qui n’a pas sa place l’hémicycle de MPM, et pénaliser ainsi le travail de notre assemblée, est inacceptable ».

 

De son côté, Karim Zeribi pour EELV renvoie dos à dos les protagonistes : « EELV dont le slogan pour cette campagne est « Tous Marseillais » se refuse à rentrer dans ce jeu. Nous voulons parler des préoccupations des marseillaises et des Marseillais (…) Aujourd’hui il faut éviter ses pratiques dangereuses ».

 

Enfin Jean Marc Coppola condamne les propos de Patrick Mennucci tout autant que ceux de la droite : « Les propos qui ont été tenus sont inacceptables. Mal interprétés ou non, ils alimentent les discriminations et le rejet de l’autre. Il ne doit y avoir aucune ambiguïté sur les valeurs et les idéaux de gauche. Et la discrimination ethnique et/ou sexiste n’y a pas sa place.

La réaction politicienne de la droite, qui n’a pas la moindre crédibilité en porte-drapeau de l’antiracisme, comme en a témoigné la période sarkozyste, est un sketch pitoyable. »

Avec mes amis du Front de gauche, ajoute le chef de file communiste pour les Municipales à Marseille, je défends une tout autre conception.
Le débat politique doit être exemplaire et rassembleur des femmes et des hommes que nous représentons et que nous devons respecter. Le débat politique doit se situer sur le terrain de la confrontation d’idées et de projets dans le respect des valeurs de la République. Le débat politique doit permettre de faire émerger une ambition pour sortir Marseille des crises sociales, morales et économiques ».

 

 

 


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]