Marseille : Coppola chiffre son programme
Par Michel Allione

C ’était l’une des étapes de la campagne sur laquelle le Front de gauche se savait attendu : traduire une ambition politique en colonne de  chiffres ou plus exactement passer du « oui c’est possible à « voilà comment c’est possible ». Cet exercice-là, le front de Gauche le travaille depuis plusieurs mois et notamment dans le cadre de ces assemblées citoyennes  qui ont préparé l’entrée en campagne de Jean Marc Coppola et de ses co-listiers. D’ailleurs le vice président du conseil Régional ne cesse de le répéter: « il y a dans cette ville des trésors d’intelligence qu’il faut savoir écouter ».
La liste Marseille à Gauche a donc décidé de partir des ambitions de cette ville et de ces besoins pour définir ses trois priorités municipales :
- Les Transports

- le logement

- l’école et la petite enfance.
« Est ce qu’on exagère, énumère Jean-Marc Coppola, quand on voit la situation de certaines écoles ? la dégradation d’un certain nombre de logements ? Peut on se satisfaire du fait que certains arrondissements ne sont desservis ni par le tramway ni par le métro dans la deuxième ville de France ? N’est-il pas indispensable aujourd’hui de réfléchir à l’accessibilité pour tous dans notre ville ? donc il faut aller chercher tous les moyens nécessaire à cette ambition pour Marseille».
Pour commencer le Front de Gauche a bien l’intention de faire procéder à trois audits sur le personnel, les finances et le patrimoine de la ville. « D’abord, explique le candidat Front de Gauche à la Mairie de Marseille. il y a une exigence populaire de transparence sur tous les domaines et ces audits y contribueront, en regardant la traçabilité des moyens attribués à la ville par l’Etat et les autres collectivités ».
Mais au delà c’est bien de la réorganisation des services : « Comment peut on avoir 17000 agents et une aussi mauvaise qualité de service public, interroge-t-il. Ce n’est pas parce que les agents sont de mauvaise qualité ou qu’ils ne sont pas qualifiés mais parce que l’organisation ne correspond pas aux besoins en terme de proximité(…) Nous allons discuter avec le personnel et  dans le strict respect du droit syndical, nous avons l’intention de remotiver tous les services autour de l’idée d’une ville où il fait bon vivre ».
Parmi les pistes explorées, pas question de toucher à la fiscalité des ménages, mais le Front de Gauche compte s’appuyer sur une augmentation des versements transport des entreprises à un taux de 2, 8%, comme c’est le cas en Ile de France, moduler les taxes  en fonction des richesses  créées par les entreprises, les promoteurs immobiliers, les centres commerciaux. Et pourquoi pas une révision de la taxe de séjour dans les hôtels « qui est aujourd’hui l’une des plus basses de France », indique-t-il
Renégociation de la dette de la ville, réorganisation des lignes budgétaires en fonction des priorités fixées, retour d’un certain nombre d’activité dans le giron municipal comme la gestion  de l’eau « qui dégage aujourd’hui des bénéfices conséquent pour les gestionnaires privés qui en ont la compétence », telles sont quelques unes des pistes évoquées par le candidat de la liste Marseille à Gauche. « Le tout sous le contrôle citoyen des Marseillais », ajoute-t-il.


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]