Marseille : rassemblement à gauche pour une nouvelle campagne
Par Michel Allione

L a nuit a été courte, à gauche. Dès dimanche soir, le candidat socialiste à la mairie de Marseille a rassemblé ses têtes de listes. Pour faire le point de la situation, bien sûr, mais aussi pour examiner avec eux, dans le concret, les conditions d’un  rassemblement avec le Front de Gauche.

Et dans la foulée, rencontre avec l’équipe de Jean-Marc Coppola pour conclure un accord de fusion des listes au petit matin. C’est cet accord, dont le contenu ne nous a pas été détaillé, que Patrick Mennucci et Jean Marc Coppola ont annoncé lundi après-midi dans un bar du centre-ville.

Marie-Arlette Carlotti, Samia Ghali, Eugène Caselli, Garo Hovsépian, Karim Zéribi ou encore Christophe Madrolle entouraient Patrick Mennucci. Christian Pellicani, Isabelle Pasquet, Marie Batoux, Samy Joshua ou Jean-Marc Caravegna accompagnaient le chef de file du Front de Gauche.

« Notre rassemblement s’est effectué très rapidement dès hier soir sur la base solide des valeurs partagées de la gauche et avec la volonté de servir les Marseillais », explique le candidat socialiste.

L’idée n’est pas de faire croire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes à Gauche. Mais de faire comprendre que le rassemblement s’effectue par delà les différence et dans le respect des divergences : « Nous avons des différences entre nous.  Ce rassemblement ne nous empêche pas de continuer à avoir ses différences, sur l’appréciation de la politique gouvernementale par exemple, ou sur certains points du programme. »

Et le premier point de rassemblement de la gauche, c’est bien de faire front contre l’extrême – droite et empêcher Stéphane Ravier de prendre le 7e secteur.

Au passage, on est unanime à gauche, l’appel de l’UMP à un « front républicain – et donc au désistement de la gauche –  dans ce secteur relève de l’escroquerie politique : « si nous laissions monsieur Miron seul face à Stéphane Ravier, nous avons la certitude que le FN l’emporterait, explique Patrick Mennucci. Par contre si on additionne les voix de Garo Hovsépian à celle de Samy Joshua et de Pape Diouf, on obtient plus de voix que Stéphane Ravier ou Richard Miron. Et il faut ajouter à ceux-la le nombre important de nos électeurs qui se sont abstenu au premier tour ».

« Nous pouvons autre la surprise du second tour »

Cette abstention – sanction qui fait roi le FN et remet en selle Jean-Claude Gaudin, Patrick Mennucci le reconnaît, est bien un message au gouvernement : « dans la France entière on a pu constater que les électeurs ont voulu sanctionner le gouvernement. Cette sanction a été entendue. Nous appelons les Marseillais, à sanctionner dimanche prochain la politique de Jean-Claude Gaudin, parce qu’il est toujours possible de changer les choses à Marseille ».

Dès mardi matin, donc, c’est à la chasse à l’abstentionniste que les militants de gauche vont se livrer, cherchant à convaincre les abstentionnistes qu’une fois leur message délivré, il faut consacrer ce second tour aux problèmes de Marseille.« C’est une nouvelle campagne qui commence dit Patrick Mennucci, et nous sommes convaincus que dimanche prochain nous pourrons créer la surprise ».
©Infos-Marseille.fr

 


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]