Guerini parti mais pas fini
Par Michel Allione

P ersonne n’aurait imaginé que Jean-Noël Guérini se contente des 140 signes d’un message sur twitter pour annoncer son départ du PS. La suite, elle est arrivée mardi après-midi, dans la salle Alain Descamps au Conseil Général des Bouches du Rhône.

Derrière son pupitre face à la presse, Jean-Noël Guérini développe : Cette décision qu’il murit, nous dit-il depuis un certain temps s’est accélérée au lendemain de la défaite des Municipales « calamiteuse pour le gouvernement comme pour la rue Solférino ». A propos de Marseille, il parlera plus tard de Bérézina : « je n’accepte pas d’être désigné comme le bouc émissaire d’une défaite annoncée ».

Et là encore il ne faudra pas lui demander de faire soft : « ceux qui ont été battu, qui m’ont humilié avec haine et violence entendent masquer leur incapacité à présenter un projet politique aux Marseillaises et aux Marseillais en jetant mon honneur aux chiens ».

Profitant de l’avantage que lui a fourni le PS, en tergiversant beaucoup trop longtemps sur son cas,  Jean-Noël Guérini va s’attacher à appuyer sur tous les endroits où ça fa         it mal. Et on peut lui faire confiance sur le sujet, les arcanes socialistes il est tombé dedans quand il était petit, la psychologie des militants un lendemain de défaite, il maitrise. Alors il évoque ce parti dans lequel « (il) ne se reconnaît plus » et qui s’est éloigné de ses valeurs et « qui raisonne  en terme de macroéconomie plutôt que de s’occuper du quotidien des Françaises et des français, des salaires, les retraites, le pouvoir d’achat qui s’effondre…. ».

A huit cents kilomètres de là, en prononçant son discours de politique Générale, le nouveau 1er Ministre doit avoir un bourdonnement dans les oreilles.

Et franchement – c’est un euphémisme – comment accuser un homme qui tient un tel discours d’avoir contribuer à la victoire de la droite. En revanche – et là sans euphémisme – Jean Noel Guérini n’aura pas de mot assez dur pour ceux qui  portent selon lui la responsabilité de l’élection d’un maire FN dans les 13-14. « Pourquoi la liste socialiste ne s’est-elle pas désistée au profit de la droite républicaine pour constituer un front républicain ? »

Bref Jean Noel Guérini a certes décidé de quitter la table, mais en aucun cas de payer l’addition.

Son poids dans la défaite marseillaise ? « Les Socialistes ont perdu à Toulouse, vous croyez que j’y suis pour quelque chose ? »

Les tractations Narducci- Gaudin entre les deux tours ? « Mme Narducci est majeure et vaccinéeAprès le refus de Messieurs Mennucci et Caselli, je pense qu’elle a eu raison de saisir la main tendue de Jean-Claude Gaudin pour faire face à la menace Front National »

 

Le parti des Bouches du Rhône

Et maintenant ? Dans un premier temps, Jean Noel Guérini continuera d’appartenir au groupe socialiste du conseil Général en temps que Divers Gauche. En revanche il a démissionné  du groupe socialiste du Sénat et siègera au banc des non-inscrits.

Mais le « Guérini sans-étiquette » ne devra pas perdurer au delà du printemps. « J’ai un certain nombre de rendez-vous électoraux, sénatoriales, cantonales, régionales, qui se présentent à moi  glisse-t-il aux journalistes, et je suis engagé dans une réflexion pour créer un mouvement qui rassemblera des femmes et des hommes de ce département pour aller au combat politique ». Et comme on le presse de donner l’intituler de ce « nouveau parti », il lève un coin de voile : « il n’est pas officiel, mais on pourra dire que mon parti c’est les Bouches du Rhône ».

©Infos-Marseille.fr


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]