Marseille : les petits arrangements du 6e secteur
Marseille : les petits arrangements du 6e secteur
Par Michel Allione

C ’était le 25 mars dernier, derrière un pupitre, face à la presse, la sainte famille enfin réunie et même élargie, entoure le patriarche. Les clichés de cette conférence de presse donnée par Jean-Claude Gaudin entre les deux tours des Municipales témoignent de la félicité qui règne à l’UMP.  Mais sous les gazouillis on peu entendre au lointain quelques roulements de tambours avant la canonnade. Derrière le patron, Robert Assante jubile :  on vient de lui promettre de garder son fauteuil à la mairie du 6e secteur. Un peu plus loin à droite, au deuxième rang comme pour cacher sa rancœur, Valérie Boyer fulmine : on lui avait promis le fauteuil d’Assante.

Depuis des mois, ces deux-là se tirent la bourre. Mais pire, les partisans de l’une vilipendent les amis de l’autre. Et à eux deux, ils ont gaspillé plus d’affiches à se recouvrir pendant le premier tour des Municipales que tous les autres candidats UMP dans la ville.

Qui pouvait imaginer qu’on en resterait là ? A peine les élections terminées, certains ont remis en cause les accords.

L’un se drape dans les vertus de l’unité retrouvée : « Je n’imagine pas que le jusqu’auboutisme  de Mme Boyer fracture l’Etat de grâce mérité de Jean-Claude Gaudin», commente Robert Assante chez nos confrères de la Provence.

L’autre  brandit de manière à peine voilée la menace d’une mairie ingouvernable. « Je respecterai la décision de Jean-Claude Gaudin, rétorque Valérie Boyer. Mais il y a un problème avec le rejet massif d’Assante ».

Bref l’élection du maire de secteur vendredi matin aurait bien pu troubler la tranquillité de ce 12e arrondissement bourgeois, policé et douillet.

Du coup c’est le directeur d’école Gaudin qui a sifflé la fin de la récréation jeudi après-midi, mettant chacun des garnements au piquet dans un coin de la cour. Valérie Boyer sera maire de secteur. En guise de hochet, Robert Assante sera adjoint au maire et vice-président de la communauté urbaine.

 

Et voilà comment un transforme une victoire en tartufferie de quartier (même huppé).

Tout cela prêterait même à rire…Dans un autre contexte. Car on voit mal les valeurs qui ont été placé au centre de cette comédie, on saisit mal où se situe l’envie de servir ses concitoyens, de défendre les intérêts de la commune, de redonner un sens à la politique.

Quant à l’image de l’unité retrouvée de la famille UMP, ça c’était avant !


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]