Marseille : la gestion publique de l’eau en débat
Par Michel Allione

E n rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point par point dans une interview à nos confrères de la Marseillaise, les critiques soulevées par la CRC. Et fin décembre, les élus EELV de Marseille et de MPM saisissait le tribunal administratif pour demander l’annulation  des contrats.

En revanche, ce rapport, commandé par le préfet Cadot, est désormais un point d’appui pour tout ceux qui souhaitent l’annulation des trois contrats de délégation de service public  passé entre la CUM Véolia et Suez.

Tandis que EELV tenait une conférence de presse devant les Docks (voir par ailleurs), Eau Bien Public interpellait le préfet pour qu’il fasse annuler les contrats. « Il est temps de tout remettre à plat, estime Bernard Mounier. Il est clair que la mise en concurrence a été ratée et que les élus n’ont pas pu décider en connaissance de cause (…) Ils n’ont pas eu tous les éléments pour prendre leur décision (…) quant à la durée des contrats (15 ans)  le montant des investissement ne le justifie pas ». Autant de raisons selon les associations regroupées hier dans cette conférence de presse. « Tous les points cités, note Christian Pellicani, Elu Front de Gauche et président de citoyens 13, avaient été soulevés par les acteurs du Forum alternatif mondial de l’eau en 2012 et par les élus communistes à la communauté Urbaine qui avaient posé certaines questions à l’époque ». Par exemple : « pourquoi ne pas avoir créé une Société Publique Locale (SPL) rappelle Christian Pellicani pour gérer le canal de Marseille. Cela aurait permis de maitriser le cout de l’eau brut qui est ensuite distribuée par la SEM . Avec ce rapport, le préfet a maintenant l’opportunité de tout remettre à plat, mais les élus de MPM qui vont avoir à examiner les conclusions de ce rapport devraient prendre la bonne décision de casser eux-mêmes les contrats et repartir sur un choix politique  ».

Revenir à une gestion publique de l’eau

Et chacun l’a bien compris, le véritable enjeu pour ces associations désormais c’est d’en finir avec la gestion privée de Véolia et Suez et revenir à une gestion publique de l’eau. « Le retour en régie publique commente Christian Pellicani, serait la solution. Nous avons tous entendu les déclarations du nouveau président de MPM sur le manque d’argent de la CUM. Or chacun sait que la gestion de l’eau dégage des bénéfices importants. Ne serait-il pas normal et bénéfique qu’ils soient réintégrés au service de la collectivité pour baisser le prix du mètre cube d’eau, mettre à la disposition des plus pauvres des fontaines d’eau, pour participer à un autre aménagement du territoire en réinstallant des toilettes publiques comme vient de le faire Lyon ».

C’est aussi le souhait exprimé par les Ecologistes. Mais ce débat-là, qui pourrait se tenir fin mai lors de la prochaine séance plénière de MPM s’annonce âpre. Les élus de la majorité UMP ne semblent pas décidés à revenir sur la gestion privée de l’eau.

Martine Vassal, mise en cause dans le rapport   pour ses liens « actifs » avec le PDG de Véolia a déjà lancé la contre-attaque contre la CRC : « la Chambre est contre le recours au privé, elle veut faire annuler les contrats et pour cela tous les prétextes sont bons », déclarait-elle chez nos confrères de la Provence.


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]