Rythmes scolaires « Ça ne passe pas » pour le SNUIPP
Par Michel Allione

Charge de travail supplémentaire et conditions dégradées, le constat du SNUIPP-FSU, syndicat majoritaire en écoles maternelles et primaires, est sévère pour cette rentrée 2014. Evidemment la réforme des rythmes scolaires est au coeur des revendications. « Si on veut faire l’historique, on peut que la question de ces rythmes n’était pas prioritaire. On l’a toujours dit à Vincent Peillon. Si vraiment le Ministre voulait aider l’école, il fallait baisser les effectifs par classe et donc embaucher des enseignants » indique le SNUIPP.

Mais la réforme est passée, par décret, et aujourd’hui son organisation est chaotique. Sur les 116 écoles primaires du département, il existe une cinquantaine d’organisations différentes avec des moyens financiers inégaux. « Le risque est qu’il y ait une rupture de l’égalité dans l’éducation nationale » souffle Christophe Doré, le secrétaire du SNUIPP 13. Evidemment, tous les regards se portent sur Marseille, ville aux moyens limités mais qui concentrent 40% des élèves de primaires. La déclaration de Jean-Claude Gaudin mardi (voir ici chez nos confrères de Marsactu.fr) n’a pas laissé indifférent les enseignants. « Jean-Claude Gaudin s’est révélé mardi en indiquant aux parents qu’il faudrait s’occuper de leurs enfants au lieu de manifester. Il refuse de s’engager pour l’éducation quand bien même il indique que c’est ça priorité. Et ce n’est pas nouveau. Il faut voir l’état de certaines écoles« .

Mais concrètement qu’est ce ça change pour les profs cette réforme des rythmes scolaires? Principalement une augmentation du temps de présence dans l’école sans augmentation de salaire. Le fonctionnement du temps scolaire a été perturbé dans certaines écoles qui ont vu le soutien aux élèves passer de la pause déjeuner au soir échappant ainsi à la vigilance de l’enseignant. Enfin, et surtout, se pose la question de la responsabilité juridique. « On ne peut pas lâcher les élèves dans la nature comme ça le vendredi après-midi. Car s’il arrivait quelque chose, notre responsabilité serait sans doute engagée. » s’inquiéte le syndicat. Les directeurs d’écoles se retrouvent ainsi en première ligne avec comme instruction du ministère de « faire au mieux ». Mais c’est quoi « faire au mieux »?

Le SNUIPP envisage une action de contestation coordonnées avec les parents mais pas n’importe comment. « Nous souhaitons une réforme des rythmes scolaires mais pas celle-là imposée sans consultation du corps enseignant. Nous demandons la suspension de la réforme Peillon ». Le SNUIPP regarde aussi vers l’inspecteur d’Académie qui a tous les pouvoirs pour modifier l’application de la réforme en cas d’impasse. Car la grande crainte est que la Mairie de Marseille paye les professeurs le vendredi après-midi en heures supplémentaires pour s’occuper des élèves. « Ce serait un dévoiement de la réforme » indique Christophe Doré. Car le périscolaire fait par la maitresse dans sa classe n’est plus du périscolaire.


Commenter




Marseille : la gestion publique de l’eau en débat


En rendant son rapport sur les conditions d’attribution des marchés de la distribution et de l’assainissement de l’eau par Marseille Provence Métropole, la Chambre Régionale des comptes a jeté un pavé dans la mare. Non pas que ses conclusions  soient une révélation : En octobre dernier, Bernard Mounier, le président de Bien commun PACA dénonçait point [...]

Marseille : L’ URIOPSS invite les candidats à oser le social .


La période électorale est évidemment propice à interpeller les candidats sur des sujets de la vie quotidienne des Marseillais. Et l’Uriopss, qui regroupe en son sein 450 associations  de santé et de solidarité n’a pas laissé passé l’occasion. La Fédération du secteur médico social a élaboré une plateforme d’interpellation autour de quatre enjeux qu’elle considère [...]

8 mars : les Marseillaises dans la rue contre la régression de leurs droits


Près de 40 organisations, associations, syndicats, formations politiques* ont participé samedi à la manifestation pour « l’égalité des droits et la solidarité avec les femmes du monde entier », du Vieux-Port à la préfecture. Un cortège sans doute un peu plus fourni que les années précédentes, peut-être en raison de la proximité des élections municipales. Les mots [...]

Marseille: l’impossible accès à l’eau


C’est sur le parvis de la Mairie de Marseille que Médecins du Monde, la Fondation Abbé Pierre et la FNARS PACA-Corse avaient donné rendez vous jeudi matin a tous les candidats à la mairie de Marseille. L’objectif était d’attirer l’attention sur ce parcours du combattant qu’est devenu aujourd’hui l’accès gratuit à l’eau dans la ville. [...]




Avignon : Le chant de vie de Georges Boivin


Morose, le festival d’Avignon 2014 ? Allons donc ! Chargé de colère, à l’évidence. Revendicatif, sans l’ombre d’un doute. Quelquefois un peu compliqué, on pourrait le penser ici où là… Mais une telle somme d’espoir, de talents, bref de vie ne peut pas être morose. Et si vous voulez être convaincus, allez voir le « Chant de Georges [...]

Marseille : Babel Med souffle 10 bougies


Jeudi 20 mars, Babel Med Music ouvrira sa 10e édition au dock des Suds. Durant Trois jours –et trois nuits- Babel Med ce sera une vingtaine de débats,  30 concerts, 200 artistes, 2500 professionnels 15000 spectateurs attendus. A l’issue de la conférence de presse de présentation, Infos-Marseille.fr a rencontré Bernard Aubert, co-directeur artistique du festival [...]

Marseille: des intermittents gazés devant la mairie de Mennucci


intermittents-mennucci

Alors que se déroulait la « marche pour la culture », une manifestation nationale pour protester contre les coupes sombres des budgets de la culture, des intermittents souhaitaient interpeller Patrick Mennucci, le député socialiste et candidat à la Mairie de Marseille. Une petite centaine d’intermittents souhaitaient donc entrer dans la mairie de secteur. C’est la police nationale [...]

Mobile Film Festival : 60 secondes d’engagement


Ainsi s’est achevé la 9e édition du Mobile Film Festival ! La soirée de clôture qui s’est déroulé au Cinéma L’Arlequin (Paris 6e) avec pour Maître de cérémonie le peu inspiré présentateur de MTV Raphal Yem, affichait complet. Logiquement,  tous les membres du jury présidé par Jean Pierre Jeunet avaient répondu présents. Parmi eux, le [...]